Initiatives européennes dans le domaine de la reconnaissance des qualifications, à l’ordre du jour des discussions avec le milieu universitaire en Roumanie

Le Centre national pour la reconnaissance et l’équivalence des diplômes (CNRED) a organisé aujourd’hui, le 16 mai, une série de débats en ligne avec des établissements d’enseignement de Roumanie, consacrés à la mise en œuvre des récentes initiatives européennes qui facilitent le processus d’admission des étudiants européens.

Ainsi, la reconnaissance automatique des qualifications donnant accès à l’enseignement supérieur, l’utilisation de catalogues de cours en ligne, les micro-certifications et les bonnes pratiques dans le domaine au niveau européen ont été présentées par le CNRED et discutées avec des représentants du milieu universitaire roumain.

Les outils récemment créés au niveau européen sont également développés au sein de deux projets financés par le programme Erasmus+, action 3, et sont destinés aux membres du réseau des Centres nationaux de reconnaissance ENIC/NARIC :

Le projet OCTRA 2Catalogues et bases de données de cours en ligne pour la transparence et la reconnaissance 2, n°. 101101695, dont la Roumanie est partenaire aux côtés de la Lettonie, de la Pologne, de l’Irlande, de la Bulgarie, de l’Arménie et de la Bosnie-Herzégovine, vise à explorer davantage le rôle des catalogues de cours en ligne des établissements d’enseignement supérieur des pays partenaires du projet, en mettant l’accent sur les microcertifications, afin de garantir un soutien aux établissements d’enseignement supérieur dans la fourniture d’informations fiables pour la reconnaissance des diplômes de l’enseignement supérieur, y compris des microcertifications qui, à l’avenir, pourraient conduire à une reconnaissance automatique des diplômes de l’enseignement supérieur.

Le projet ARAQUAVers la reconnaissance automatique des diplômes d’accès à l’enseignement supérieur, n°. 101101645, dans lequel la Roumanie est partenaire aux côtés de la Lettonie, du Royaume du Danemark, de l’Italie, de Malte, de l’Estonie, de la Slovaquie, de l’Arménie et de l’Irlande, explore et cartographie, au niveau des pays partenaires, les qualifications qui permettent l’accès à l’enseignement supérieur en afin d’élaborer un ensemble de recommandations pour les centres ENIC-NARIC et pour les établissements d’enseignement supérieur afin de faciliter la reconnaissance automatique entre États de ces qualifications.

Dans la perspective de ce qui précède, les débats ont mis en évidence l’intérêt et les préoccupations des institutions d’enseignement supérieur de Roumanie pour renforcer la dimension de l’internationalisation, ainsi que la nécessité d’une collaboration permanente avec le ministère roumain de l’Éducation et de l’échange des meilleures pratiques.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur:

https://aic.lv/en/par-aic/projects/octra-2

https://aic.lv/en/par-aic/projects/araqua

Date de publication: 16.05.2024

Loading