Intégration des réfugiés, un agenda commun en partenariat public-privé

Current Style: Standard

Accessibility
Date de publication: 
23.11.2022
PDF version

Le Conseil national roumain pour les réfugiés, en collaboration avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), a organisé, les 22 et 23 novembre, la Conférence nationale sur l'intégration des réfugiés pour discuter des actions, des progrès et des questions d'actualité liées à la l'intégration des citoyens ukrainiens en Roumanie.

L'événement a réuni des représentants des autorités publiques, telles que la Chancellerie du Premier ministre, le Département des situations d'urgence, l'Inspection générale de l'immigration, le Ministère de l'éducation, l'Inspection scolaire de la municipalité de Bucarest, la Caisse nationale d'assurance maladie, l'Autorité nationale pour la protection des droits de l'enfant et l'adoption, ainsi que les acteurs de la société civile, les organisations non gouvernementales impliquées dans le processus d'intégration des citoyens ukrainiens.

Les représentants du ministère de l'Éducation (Direction générale de l'enseignement préuniversitaire et Centre national pour la reconnaissance et l'équivalence des diplômes/CNRED) ont présenté le cadre juridique pour l'intégration des enfants dans le système éducatif en Roumanie, des étudiants pour poursuivre leur des études dans l'enseignement supérieur et pour l'insertion sur le marché du travail, y compris par la reconnaissance des diplômes.

Le CNRED a également attiré l'attention du public sur le fait que la Roumanie, par l'intermédiaire du ministère de l'Éducation, est l'un des partenaires du projet Passeport européen des qualifications des réfugiés (EQPR) lancé en 2017 par le Conseil de l'Europe, avec le soutien de l'UN Refugee Agence, pour faciliter l'intégration des réfugiés.

La conférence a également fourni le cadre de discussions et l'identification de solutions aux problèmes actuels qui se posent dans l'intégration des citoyens réfugiés en Roumanie, de la situation à la frontière et du logement à l'accès aux services de santé, d'éducation et de travail.

Dans le contexte où l'intégration des réfugiés et des personnes déplacées est devenue d'une importance majeure face à l'escalade des conflits armés au niveau mondial, le renforcement des partenariats entre les acteurs institutionnels et la société civile est une priorité, y compris au niveau national.

Le ministère de l'Éducation, à travers des structures spécialisées, continuera ainsi à développer le cadre normatif et opérationnel qui apportera un appui concret à l'intégration des réfugiés.

AIC

Étiquette: